Revue de presse – les femmes politiques à l’honneur

Expertiss a fait un petit tour sur le web pour vous sélectionner trois infos intéressantes…et les femmes sont à l’honneur en cette fin d’année. Bonne lecture !

Christiane Taubira….homme politique de la décennie !

La magazine GQ s’est demandé « qui aurait assez de panache et de style pour incarner l’homme politique de la décennie » ? La réponse est une femme politique, Christiane Taubira, qui « coche toutes les cases » selon la rédactrice en chef du magazine Béline Dolat.

lire l’article de GQ 

Zoom sur Leïla Mustafa, maire de Raqqa

Leïla Mustafa a été désignée il y a un peu plus d’un an maire de Raqua, l’ancienne capitale de Daesh. Elle a la lourde tâche de reconstruire une ville en ruines. Bilan de cette première année, toute en symbole.

Lire l’article de l’Express
Conseils lecture

Peut-être avez-vous manqué la sortie des livres de Ségolène Royal et de Michelle Obama ? Deux femmes, deux visions politiques, deux engagements forts dans la vie publique…mais aussi deux bilans qui sonnent comme des ouvertures vers de nouveaux défis à relever.

Ségolène Royale fait le point dans Ce que je peux enfin vous dire. L’occasion de revenir sur son parcours et sa vie de femme politique.

 

Michelle Obama sort ses mémoires Devenir dans lesquelles elle se confie sur son enfance, son rôle de mère, de femme, sa vie à la Maison Blanche, ses relations avec son mari…

Le coup de gueule de François Ruffin : une leçon de posture politique

EXPERTISS décrypte ce qu’il faut retenir du discours de François Ruffin à l’Assemblée Nationale sur les accompagnants d’élève en situation de handicap. Sur la forme et la construction de la prise de parole, il s’agit d’un excellent exemple de discours ultra-travaillé, qui a pourtant la force de la spontanéité et de la conviction. Comment et pourquoi cela fonctionne ?

La force des mots et la construction de son intervention
un discours bien dit – qui peut sembler hors codes

La simplicité du langage (qui peut être parfois sobrement littéraire), parfois presque familier (« je m’en fiche » / « Play mobile ») n’enlève rien à la crédibilité du combat, ni à la force du message qui est passé. Cela renforce l’impression que François Ruffin est touché dans sa chaire de citoyen, dans son humanité, dans ce pourquoi il est là.

Il raconte une histoire et donne un visage humain à son discours, celui des assistantes, elles deviennent réelles grâce à ses paroles. Le discours est adressé, il donne aussi corps et visage à son audience, à cette masse informe que sont les destinataires de son discours.

Il utilise la rhétorique de répétition (qui a fait ses preuves) à la manière du J’accuse de Zola ou du I have a dream de MLK ou le « moi président » de François Hollande.

La voix et l’émotion
chargé d’émotion…son discours pourtant préparé ne sonne jamais faux.

Même si la voix est claire, porte haut et puissamment, François Ruffin s’éraille, bégaie, balbutie de temps en temps. Plutôt que de casser le rythme et son discours, ces « accidents » d’élocution leur donnent de la force et une réalité. Ils rendent tangible son émotion.

Par ailleurs, il déroule son discours comme une partition. François Ruffin module ses intonations, son rythme et ménage des temps de pause. Ainsi il réussit à gérer une forme de montée en puissance alors même qu’il commence son discours avec un ton déjà haut.

Quant à sa posture et sa gestuelle, elles sont simples, retenues. On le sent bien ancré au sol, le regard droit et franc quand il « accuse ». Le calme qui émane de sa posture donne du poids à son discours, l’agressivité et le combat sont dans les mots, la voix.

L’incarnation du personnage
il est dans son personnage, il est plein de ce qu’il est lui

Le discours fonctionne (en dehors des clivages politiques) parce que François Ruffin incarne des émotions fortes avec beaucoup de justesse dans sa performance : la conviction, l’indignation et la colère. Il est en cohérence avec son personnage et en maîtrise les codes.

Pour découvrir ou redécouvrir le discours de F.Ruffin à l’Assemblée

https://francoisruffin.fr/handicap-infamie/

EXPERTISS propose un programme spécifiquement dédié à la prise de parole en public et au story telling. N’hésitez pas à nous contacter pour un diagnostic personnalisé et une proposition sur mesure.

Contactez Expertiss par Email

 

Mettez de l’émotion dans votre discours !

La fin de l’année arrive et avec elle, les immanquables discours de vœux, de bilan, de motivation des équipes. C’est un moment clé de votre communication et important pour faire passer vos messages. Rappelons que plus votre discours est expressif plus il a d’impact sur votre public. Voici les règles d’or d’EXPERTISS pour un discours qui laissera son empreinte dans l’esprit de votre auditoire.

Soyez vrai

Pour faire passer une émotion, on doit la ressentir. Il n’y a rien de pire qu’une émotion (mal) feinte. Il est important soit d’être touché par le sujet, soit d’en être convaincu…ou encore mieux d’en être convaincu et être touché !!!

Donc si vous ne sortez pas de l’actor studio ou du conservatoire, nous vous conseillions de bien choisir votre sujet (une expérience personnelle, par exemple, en vous appuyant sur des techniques de story telling) et votre émotion pour que vous soyez à l’aise et efficace dans la transmission de votre message.

« Être vrai » cela passe aussi par la parole, le « parler vrai », être simple, sans fioriture, aller à l’essentiel. C’est-à-dire dépouiller la pensée de sa forme littéraire pour la rendre la plus simple possible. Il s’agit parfois de « déshabiller » le discours pour que l’émotion passe. Plus on en fait, moins on ressent.

Incarner l’émotion

Rappelons que les émotions expriment toute la richesse de notre personnalité, et par conséquent, elles sont révélatrices de nos points forts. Il y a un travail important pour chercher en soi, puiser dans la palette d’émotions qui existent pour trouver celles qui vous correspondent ou correspondent à la situation.

Retrouvez ci-dessous la roue des émotions. Elle devrait vous aider à mieux comprendre quels comportements adopter selon les émotions que vous souhaitez faire passer.

Théâtralisez votre intervention

C’est à dire, mettez un peu de dramaturgie dans le discours : ménagez l’émotion pour qu’elle passe, lui dérouler le tapis rouge.

  1. D’abord, la maitrise de ses outils : respiration, voix, articulation, le sourire (la 1èresource d’une émotion), regard, posture … Bonnes pratiques : un bon ancrage au sol + une voix claire + un regard qui porte, c’est la base pour créer le lien avec auditoire et faire passer l’émotion.
  2. Ensuite, le squelette du discours : les paragraphes, les silences, les groupes rythmiques, l’intonation… Bonnes pratiques : en amont de votre intervention, pensez à légender votre texte avec vos temps de pause, la ponctuation orale, les intonations…pour faire monter l’émotion.
Répétez votre discours

Dire un discours avec sincérité et aisance, se travaille et se prépare. Il s’agit de se mettre le discours en bouche. C’est se donner la chance de s’exprimer naturellement, de laisser la place aux émotions, de les maitriser et les mettre au service du message.

L’exemple à suivre – le discours de soutien à Hilary Clinton de Michelle Obama à la convention démocrate de 2016.

Ce qu’il faut en retenir sur la forme :
  • Son regard : il englobe toute la salle / chacun se sent concerné et impliqué, elle parle à tous et à chacun à la fois. Elle fait alliance avec son auditoire.
  • Sa voix : haute et claire, elle est audible et captivante. Une association voix-regard qui ne « flanche »
  • Ses mimiques : son visage dit son émotion, sa conviction. Elle est profondément humaine et bouleversé par ce qu’elle raconte.
Ce qui transparaît de son discours :

Tout est pesé, mesuré pour transmettre le message. Cela fonctionne, l’émotion passe et est palpable parce qu’elle :

  • croit en ce qu’elle dit, elle est convaincue par son message.
  • parle « vrai », simplement et parle d’elle, elle est touchée personnellement par le sujet
  • incarne son personnage : une femme, une mère, une afro-américaine, une first lady, elle joue sur toutes les facettes et touche ainsi un éventail large de personnalités.

EXPERTISS propose un programme spécifiquement dédié à la prise de parole en public, avec notamment un travail sur les émotions à faire passer via l’art oratoire mais aussi sur la gestion des émotions qui nous submergent via la méthode TIPI. N’hésitez pas à nous contacter pour un diagnostic personnalisé et une proposition sur mesure.

Contactez Expertiss par Email