Municipales 2020. Un mouvement vers la parité. Et après ?

Plus verts, plus jeunes et plus féminins, les conseils municipaux 2020 apportent un vrai renouvellement dans le paysage politique. Si les femmes sont mieux représentées, la parité est loin d’être atteinte. Et le plus dur commence pour ces femmes nouvellement élues. L’occasion pour elles de montrer qu’on peut faire de la politique autrement, sans renier ce qui fait leur singularité et leur force.

La parité parfaite ! Dans 5 des 10 plus grandes villes de France, les électeurs ont choisi une femme comme maire. Paris, Marseille, Strasbourg, Lille et Nantes sont désormais gérées par des femmes. Et dans de nombreuses villes de taille secondaire, la présence féminine est également en progression, 12 villes de plus de 100 000 habitants ont une femme à leur tête. Si tout le territoire, la part de femmes maires a augmenté par rapport au dernier mandat, passant de 16 à 23% de femmes, on est encore loin d’une parité réelle. Sur les 21 000 listes déposées, en réalité, seules 4 800 étaient conduites par des femmes.

La place des femmes en politique est un combat permanent, leur représentativité et le chemin vers la parité sont un des enjeux des années à venir et une demande forte des nouvelles générations.

Mesdames les maires, bravo
Bravo pour votre élection, bravo d’avoir osé vous présenter, bravo d’avoir affronté l’adversité, parfois la moquerie ou le manque de reconnaissance. Bravo d’avoir su convaincre et de consacrer du temps à la chose publique.

 Bravo et merci pour toutes les femmes
En accédant plus nombreuses à la fonction de maire, vous contribuez à rendre visible la moitié de l’humanité souvent dans l’ombre. Être femme et exercer un mandat politique ouvre des perspectives pour toutes les jeunes filles et jeunes femmes. Plus vous serez nombreuses à des postes à responsabilités, plus la parité et l’équilibre deviendront incontournables et indiscutables. Vous êtes des « rôle models », inspirantes pour toutes et tous.

La politique autrement
Réussir à un poste habituellement tenu par un homme n’implique pas de se transformer en homme pour exercer ces responsabilités. Au contraire. Les électeurs, en choisissant de nouveaux élus, plus jeunes, plus proches et plus de femmes, ont bien exprimé une volonté de renouvellement. C’est parce que vous avez une idée différente de la politique que vous avez été élue. Ne succombez pas à la tentation d’agir comme un homme, de reproduire les schémas établis, de retomber dans la politique à l’ancienne. Votre volonté initiale de changement et de renouveau doit perdurer dans l’exercice de votre mandat.

Restez-vous même
Si certains codes de la vie politique doivent être acquis, c’est votre personnalité, vos valeurs, votre singularité qui doivent guider votre action. Nous le répétons à tou.tes les élu.es que nous accompagnons : restez vous-même. C’est la base pour être sincère, pour être aligné.e avec ses valeurs, pour tenir le cap qui a décidé de l’engagement. C’est indispensable pour entrainer, convaincre et mobiliser les personnes de son équipe et les concitoyens autour d’un projet. Et c’est particulièrement vrai pour les femmes en politique, car la tentation et la pression sont grandes de se couler dans un moule masculin et de gommer tout ce qui pourrait paraitre différent. Attention à ne pas renier votre singularité et vos spécificités. L’époque et la situation critique exigent de nouvelles approches politiques, plus collaboratives, plus durables, plus bienveillantes. Les femmes, dans leur grande majorité, portent ces valeurs. C’est à vous de conduire le changement que vous incarnez, c’est le temps du renouveau, vous êtes en capacité et en position de penser le collectif autrement.

Ayez confiance en vos capacités et conscience de votre valeur
Les femmes souffrent souvent du syndrome de l’imposteur, elles se sentent obligées de prouver leur légitimité et leur compétence en redoublant d’efforts et d’engagement. Cette tendance est bien moins répandue chez leurs collègues hommes. Le manque de confiance, l’habitude de se sous-estimer font partie des croyances et habitudes à lever pour exercer pleinement de nouvelles fonctions politiques.

Les barrières à la pleine représentation des femmes en politique sont nombreuses mais tombent peu à peu. Je souhaite vivement que toutes celles aujourd’hui en responsabilité réussissent leur mandat et ouvrent ainsi la voie pour d’autres femmes. Mesdames, ayez confiance en vous, faites de votre personnalité, de vos convictions, de votre projet initial une force qui va vous guider dans votre action. Être alignée avec ses valeurs, avoir la bonne posture, affirmer son rôle, tout cela s’apprend. Le leadership s’apprend, la communication politique aussi, formez-vous pour exprimer au mieux votre potentiel.

Découvrez nos formations et accompagnement des élu.es sur  www.expertiss.fr