Portrait de coach : Christelle Fouchet

Christelle Fouchet est la fondatrice d’Expertiss, l’âme et le moteur de l’entreprise. Elle partage des moments clés de son parcours et de son histoire.

Pourquoi êtes-vous devenu coach ?

L ‘aventure Expertiss est l’agglomérat des pièces de mon parcours de vie.
Mon puzzle à moi c’est :
Le théâtre, le jeu, les postures, les textes, la mise en scène, la lumière.
La collectivité territoriale, l’intérêt général,  l’éducation populaire, la vie de la cité, les humains qui la font.
La République, la politique, l’engagement, le militantisme.
Le coaching, l’accompagnement des élu.es, c’est une suite logique, une évidence dans mon parcours. Et l’entreprise aujourd’hui, encore une pièce supplémentaire dans le puzzle de ma vie
J’aime la cohérence, le sens des choses et donner un sens aux choses. J’aime les gens et leurs histoires de vie et lorsque l’objectif est atteint, une belle histoire est vécue ensemble.

Comment abordez-vous le coaching ?

Par un contrat de confiance, une alliance, un engagement pour atteindre un objectif en co-responsabilité. J’écoute, je me mets à la disposition de mon coaché et on construit ensemble, comme un artisan. Je me sers de ma batterie d’outils en fonction des besoins et des attentes de mon client.

Qu’est-ce qui vous plait dans ce métier ?

Ne pas savoir qui sera en face de moi. L’aventure de découvrir la pépite de la personne qui est en face de moi. Savoir que grâce au chemin parcouru ensemble, la personne aura fait un pas de plus.

Quelles techniques particulières utilisez-vous ?

L’analyse transactionnelle, la PCM, la PNL, les outils du jeu d’acteur et d’autres que je me plais à inventer.

Pourquoi avoir recours à un coach ? Dans quelles situations ? Est-ce accessible à tout le monde ?

Le coach fait miroir, il avance avec vous, dans la définition d’un objectif. Dans ce travail d’accompagnement, il y a un début, un milieu et une fin. C’est important pour moi de savoir que la fin est définie dans un temps évalué avec mon coaché. J’aime le challenge et réussir, c’est la raison pour laquelle mes accompagnements montent en puissance et sont souvent dynamiques (sans complaisance, musclés) ! Le coach permet de se poser, de regarder où on en est, il permet de prendre du recul sur des problématiques, sur des situations compliquées.

Une anecdote, un souvenir professionnel particulier à partager ?

J’ai la chance d’en avoir des dizaines ! Mais lorsque une personne que j’ai accompagnée me rappelle pour me donner une bonne nouvelle, ca me rend fière et tellement heureuse. Egalement pendant le premier confinement des élu.es me demandaient comment se portait l’entreprise, cela m’a beaucoup touchée.